Dimanche 24 octobre 7 24 /10 /Oct 17:36

Et si le voyage reprenait son cours en 2011?!  La Sibérie, Irkutsk, La Mongolie Oulan Bator... Bientôt un nouveau blog :

 

www.altanurag2011.over-blog.com

Par jpmottais
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 3 novembre 6 03 /11 /Nov 18:30
Résumé photos sur le lien ci-dessous :


résumé photo
Par jpmottais - Publié dans : pamir2007
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 24 août 5 24 /08 /Août 21:23
15203 : c'est le kilométrage affiché au compteur au passage du portail de la maison ce midi. Et le tracé GPS du périple sur google earth donne ceci:

15203: It is the mileage shown in the meter when we pass  through the gate  of the house in the noon. And the plan GPS of the trip on google earth gives this:



Ce matin à Nantes après un court passage chez Triumph pour montrer la moto, il a fallu qu'une camionnette fasse une marche arrière alors que nous étions arrétés derrière ! Elle a grimpée sur notre roue avant. Alors nous devons rajouter une photo à la galerie "bobos" (garde boue HS)

This morning in Nantes after a short passage at Triumph shop to show them the motorcycle, a small van had to make a reverse while we were stop behind! It climbed on our front wheel. Then we have to add a photo to the gallery "bobo" (splah board broken)



Le soleil de la Turquie semble déjà loin. En attendant le ferry,  nous avons passé  la journée sur une très jolie plage  et nous avons même un peu cuit...

The sun of Turkey seems already far. By waiting for the ferry, we spent the day on a very attractive beach and we have even a little bit cooked...



Puis nous avons embarqué et pile à l'heure prévue, le bateau a largué ces amarres. Passage du canal de Corinthe comme à l'allé (toujours aussi impressionnant)

Then we embarked and exactly planned time, the boat released these ropes. Passage of the canal of Corinth as in the gone (always so impressive)



Et Dimanche remontée de l'Italie, escale à Aoste, passage en France lundi par la col du petit Saint Bernard qui nous a accueilli par un froid de canard ( 7° ), pluie, nuage.... nous n'avons même pas pu voir les sommets enneigés ! Un arrêt dans le magnifique Beaufortain

And on Sunday crossing of Italy, stopover to Aoste, passage in France on Monday by pass of Petit Saint Bernard who welcomed us by a freezing cold (7 °), rain, cloud we were not even able to see snowy summits! A stop  in magnificent Beaufortain




et une étape comme l'an passé au troglo de David et Hélène à Saumur.
Nous voici donc revenu à la maison. Ce voyage a été d'autant plus fabuleux que tout c'est bien passé; Pas de grosse galère ni d'ennuis importants.

Il nous reste maintenant à remettre en ordre tous nos souvenirs, toutes les images qui ont rempli ces 56 jours d'aventure. Des rencontres, des sourires et des rires, des payages extraodinaires de toutes sortes, des routes dures et belles.

Ce blog va se cloturer avec ce retour à la maison. Il était fait pour vous faire partager notre plaisir de découvertes. Nous le compléterons juste en traduisant les articles en anglais pour nos amis étrangers. Mais nous avons tellement des petites histoires et de souvenirs à raconter que nous le ferons par écrit dans les mois qui viennent.

Nos pensées s'envolent maintenant vers les gens si gentils que nous avons rencontré partout, ces gens à l'autre bout du monde qui nous ont donné quelques instants d'amitié, de chaleur, de curiosité....

Vers ces voyageurs croisés sur la route, à la recherche de leur rêves. Emmanuel de Tour a l'ascenssion du col de Saghirdasht. Je devais lui envoyer cette photo mais j'ai oublié mon petit calepin à la pension de Murghab.

And a stage as last year in the troglo of David and Hélène to Saumur.
Now we are at home. This journey was all the more fabulous as everything it is spent well; not of big bad adventure nor important troubles.

We have now to put back  in order all our souvenirs, all the images which performed these 56 days of adventure. Meetings, smiles and laughter, all kinds of extraordinary landscapes, hard and beautiful roads.
This blog is going to cloturer with this return at home. It was made to make you share our pleasure of discoveries. We shall just complete it by translating articles into English for our foreign friends. But we have so footnotes of history and memories to tell that we shall make it in writing in the months which come.
Our thoughts fly away now towards so kind people as we met everywhere, these people in the other end of the world who gave us some moments of friendship, heat, of curiosité....

Towards these travelers crossed on the road, in search of their dreams. Emmanuel from Tours has the ascenssion of the Saghirdasht pass. I had to send him this photo but I forgot my small notebook in the pension of Murghab.





Vers ces paysage fabuleux qui n'ont pas finis de nous rappeler a eux...
Towards these fabulous landscape which did not stop calling back to they...




Et vers le Petit Prince du Pamir à qui j'aurais pu dessiner un mouton...
And towards the Little Prince of Pamir to whom I would have been able to draw a sheep...


Par jpmottais - Publié dans : pamir2007
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 15 août 3 15 /08 /Août 17:39

Nous voici donc au bout de notre chemin turk et pour achever ce séjour nous avons pris pension comme l'an passé dans un charmant petit hotel sur les hauteurs avec vue sur la baie. Nous n'avons plus qu'à attendre l'embarquement demain soir. Au programme ballade dans les rues piétonnes siestes, petits restos, lessives....

Comme promis, un petit point technique moto : 

Un rafıstolage de la fixation de la protection de l'échappement

We are now at the end of our turk road and to finish this stay we took pension as the last year  in a charming hotel on the heights with sight on the bay. We do not have more than to wait for the boarding tomorrow evening. To the program ballad in the pedestrian streets, siestas, restos, wash....

As promised, a technical point about motorcycle: 
A repair on the binding of the protection of the escape 

Perte d'une vis sur clignotant avant   Loss of one srcew on front flashing

Suite à la chute dans le sable au Pamir, pédale de frein tordue

Further to the fall down in the sand raod of Pamir, twisted brake pedal

Perte d'une sacoche au kirgistan, elle a trainé sur la route et frotté sur la roue sur 50 mêtres

Loss of a right case in the kirgistan, it falled down on the road and rubbed on the wheel on 50 metres

perte d'une petite vis sur tableau de bord sur mauvaise route en georgie

Loss of a small screw on dashboard due to high vibrations on bad georgia roads

Et pour ceux qui voulaient des nouvelles de la moumoute IKEA après 13500 km la voici plus belle que jamais : patinée ou culotée c'est comme on veut

And for those who wanted news of the peal IKEA after 13500 km, it is more beautiful than ever: skated or "culotée"

 

et pour finir le pneu arriere avant d'entamer les derniers 1500 km

and for the end, the rear tires just before the last 1500km

 

Et qui est le joyeux propriétaire de ce joyau?  Who is the owner of this jewel?

 

 

Par jpmottais - Publié dans : pamir2007
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 14 août 2 14 /08 /Août 16:37

Nous continuons tranquillement notre descente vers Izmir. Le ferry appareille Jeudi à 23h30 pour Ancone. Ce soir nous dormons a Aphrodisias, de quoi se donner des idées....et demain nous rejoindrons Cesme pour attendre le bateau.

Les pneus de la moto tiennent le coup: environ 1800 km à faire encore. En tout cas bravo à Michelin pour la qualite de leur Anakee. Sûr que j'en ferai de la pub. Quand je repense aux endroits où nous sommes passés, aux routes, pistes, chemins.... Quand je repense au Karakum, au col d'Anzob....

Demain je ferai un article sur les petits bobos de la machines.

We continue quietly our descent towards Izmir. The ferry sails on Thursday at 11:30 pm to Ancona. This evening we sleep has Aphrodisias, of whom to give itself ideas and tomorrow we shall join Cesme to wait for the boat.

The tires of the motorcycle hold out: approximately 1800 km still to drive. At least bravo to Michelin for the qualite of their Anakee. Sure that I shall do pub for it. When I think again about the places we are crossed, all bad roads, tracks, .... When I think again about Karakum, about  Anzob pass....

Tomorrow I shall make an article about the small "bobo" on the machine. 

Par jpmottais - Publié dans : pamir2007
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Dimanche 12 août 7 12 /08 /Août 20:11

Nicole m'a rejoint  Jeudi a Samsun. L'air de la Turquie lui manquait trop. Au programme, traverser l'Anatolie du nord au sud et se rapprocher d'İzmir ( Cesme) ou nous devons prendre le ferry Jeudi 16 pour Ancona.

Nous avons donc decidé de repasser par la Cappadoce, car nous voulions voir une ville troglodithe. Avis aux amateurs claustro : un veritable labyrinthe souterrain sans fin, un travail de fourmi, en sachant que la visite se déroule avec l'électricite. A l'époque, je ne sais pas comment ils pouvaient éclairer un tel dédale.

Nicole joined me on Thursday has Samsun. Turkish air  missed her too much. On the program now, crossing the Anatolia from north to south and get closer to Izmir ( Cesme) where we'll have the ferry on Thursday, 16 to Ancona

We went  back to Cappadoce, because we wanted to see a troglodithe city. Note for claustrophobe people: unlimited underground labyrinth, an ant job, by knowing that the visit takes place with electric lights. How did they done to light a such maze?

Puis après une crevaison ( la troisième et a chaque fois des clous!) et un tour en camion pour se rendre chez le reparateur, Then after a new flat (the third and has every time caused by of nails) and a trip by truck to go to the repairer,

le thermomètre montant a la vitesse grand celsius, nous avons vite été nous mettre au frais dans une petite vallée bien cachée au fond d'une gorge : la vallée d'Ilhara, qui regorge elle aussi d'habitations et de chapelles troglodites, certaines décorées de fresques mais fort abimées

AS the thermometer rised with high speed to big celsius, we fast went to put ourselves in the fresh inside a small valley hidden well at the bottom of a canyon: the valley of Ilhara, which abounds too in houses and in troglodites chapels

Un bon endroit pour ce prendre pour un pacha  A good site to think that we are a pacha

Aujourd'hui nous avons rejoint Egirdir, cette petite ville au bord du lac du même nom et où nous nous étions déjà senti si bien l'année dernière. Nous resterons ici demain, avant de rejoindre la cote égeenne.

Today we joined Egirdir, this town at the edge of the lake of the same name and where we had already felt so well last year. We shall stay here tomorrow, before joining the égeenne coast.

 

Par jpmottais - Publié dans : pamir2007
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 9 août 4 09 /08 /Août 13:21

Si vous ne saviez pas ce que deviennent nos voitures d' occassion européennes ( surtout allemandes et francaises ), il suffit de se rendre dans certains pays pour comprendre. La filière africaine est bien connue mais cela existe aussi pour l'asie centrale.

Ainsi, au Kigistan vous croiserez nombre d' Audi 100 des années 90 et d' Opel Vectra des mêmes années. Au Turkmenistan, ce sont les BMW série 5 et des Toyota de modèles inconnus chez nous (Camry ). En Ouzbekistan, le phénomene est moins flagrant car Daewoo a installé une usine a Kokand et innonde le marche avec la Nexia, genre Logan coréenne.

If you did not know that become our european 2nd hand cars (especially German and french), you can  go in central asia countries to understand. The African sector is well known for that but it exists also for the Central Asia. 

So, in Kirghistan you will see number of Audi 100 of the 1990 year and Opel Vectra of the same years. In Turkmenistan, they have lot of the BMW series 5 and Toyota of unknown models to us (Camry). In Ouzbekistan, it is less blatant because Daewoo installed(settled) a big car factory at Kokand and innonde the market with Korean Nexia, kind of Dacia Logan.

 Egalement une multitude de Damas, une amusante toute petite camionnette, plus petit qu'une berline, qui sert de taxi collectif. There are also a lot of Damas, a funny little bus, for collective taxis

 et dans lequel montent 8 personnes! Egalement la Tico, it is possible to charge 8 persons inside! You find also Deawoo Tico

petite voiture dans le genre ancienne Fiat Panda. Et la plupart des bus de ligne sont d'anciens cars francais. Alors on croise les "rapides du sud ouest" , "voyages Hervouet'"ou autre "Cariane"...

small car like Fiat Panda. Much of the bus are old french liners, and it is funny to see on the road french label like "voyage Hervouet " or "Cariane"...

 

 En Azerbaidjan, ce sont les Mercedes : nous n'en avons jamais vu autant nulle part ailleur. Au Tadjikistan, pays plus pauvre, ils ont toujours droit aux bonnes vieilles Volga et Lada de tout genre.

In Azerbaïdjan, huge quantity of Mercedes Benz. But in the poor Tadjikistan, people  keep their old  russian Volga or Lada.

Et coté camion, du Kamaz partout bien évidemment et une autre marque russe style Gas ou qqchose du genre. Des véhicules increvables, qui se réparent sur le bord de la route même en pleine montagne. Et quand il n'y en a plus rien a tirer, tout se récupère : le chassis pour faire un pont, la caisse un magasin ( voir photo du bazar de Murghab ) etc...

For trucks, lot of Kamaz everywhere naturally and another Russian brand style Gas or something like that. Indescructible vehicles, which repair on the side of the road even in full mountain. And when it is impossible to repair, everything gets back: the chassis to make a bridge, the box become a store (see photo of the general store of Murghab) etc....

Je vous assure, c'est un plaisir de rouler derrière quand ils crachent leurs poumons. Mais chapeau à leur conducteur car vraiment, vu les routes qu'ils doivent empreinter, se sont des as. Respect.

Really, it is a pleasure to drive behind when they spit their lungs. But congratulation to their driver because in view of the very bad moutain roads, they are crack drivers. Respect.

Par jpmottais - Publié dans : pamir2007
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 8 août 3 08 /08 /Août 19:15

Après Rize, la capitale turque du thé, me voici à Ordu, capitale turque de la noisette. Effectivement les montagnes sont maintenant courvertes de noisetiers et dès que je suis arrivé au petit camping de bord de mer, une dame m'a apporté une assiette de noisettes fraiches. Aussi je me suis dit qu'il doit y avoir aussi de bonne patisseries. Je me suis donc rendu chez le patissier pour choisir 2 gateaux appétissants. Mais décidement, rien ne vaut nos bons gateaux francais! Ceux-ci sont étouffe chrétien et secs, soit trop sucré soit pas assez. Non, restons simple, pide et kebab, ça ils savent bien faire.

After Rize, the Turkish capital of  tea, I am now at Ordu, the Turkish capital of the hazelnut. Effectively mountains are now full of hazel trees and as soon as I arrived at the small campsite on the seaside, a lady brought me a plate of fraiches hazelnuts. So I said to myself that they maid certaintly good patisseries. I went to the patissier to choose  tasty cakes. But nothing is better than our french cake! These are stodgy and dry, too much sweetened or not enough. Let us remain simple, In Turkey pides and kebabs are the best food!

Aujourd'hui, c'étaıt la fëte aux chaussures. Elles méritaient bien cela, les bonnes groles, un cirage par un pro à Trabzon. Après 11500 km de poussière, pluie, boue, goudron il était temps, non?

Today, it is the feast of shoes. They deserve this, good boots, a shoe polish by a pro at Trabzon. After 11500 km of dust, rain, mud, tar he was time, no?

Elles sont comme neuves. They are now like new

Temps humide classique de la mer noire : crachin, ciel chargé. Les paysages ne sont pas verts pour rien.

Classic wet weather of the Black Sea coast : drizzle, sky loaded ). The landscapes are not green for nothing.

Par jpmottais - Publié dans : pamir2007
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 8 août 3 08 /08 /Août 14:09

N'oubliez pas que vous pouvez aller voir les sites ( marge de gauche ) liés ou non à ce voyage : photos, musiques, infos...

Don't forget to connect you on our links ( left side ) : photos, infos, musics...

 

Par jpmottais - Publié dans : pamir2007
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 8 août 3 08 /08 /Août 13:13

Petit kilometrage hier, car je voulais voir l'arrière pays de cette région montagneuse et si verte. Alors j'ai pris la tangente à gauche à une 30aine de km après Hopa. J'ai suivi une belle vallée boisée et remplie de cultures de thé. Le thé ne pousse ici que depuis les annees 30. Après la révolution bolchevique de 1917, les Anglais leur ont fait un embargo sur le thé. Alors ils ont développé les cultures en Georgie, et comme ça a bien marché, les Turcs les ont copié.

Small kilometrage yesterday, because I wanted to see the back country of this so green and mountainous region. So, I took the tangent to the left to one 30aine of km after Hopa. I followed a beautiful valley woody and filled with cultures of tea. The tea grows here only since years 1930. After the Bolshevik revolution of 1917, the English people made them an embargo on the tea. So they developed the cultures in Georgie, and like that worked well, Turkish people made the same.

İl fait frais et l'air est rempli de parfums de thé. De jolis ponts enjambent la rivière

lThe air is  fresh and  is filled with flavors of tea. Attractive bridges step over the river

et les maisons en bois remplacent les vilaines maisons en briques de la cote.

and wooden houses replace the naughty  brick-built houses of the sea side.

Puis en prenant un peu d'altitude, j'arrive au village de Ayder, aux allures alpestres

Then by taking a little of height, I arrive at the village of Ayder, at the alpine looks

Un petit terrain pour planter la tente, un torrent pour une bonne toilette et lessive, de quoi passer une journée tranquille au grand air.

A little place to put the tent, a torrent for a good body and clothes wash and a washing, well to spend a quiet day in the open air.

Aujourd'hui, je suis la route du litoral. Je dois retrouver Nicole demain soir à Samsun, alors je prend mon temps. La route qui suit la cote est très bonne, alors je profite pleinement de ce beau tapis d'asphalte.

Today, I follow the coastal road. I have to meet Nicole tomorrow evening to Samsun, so I take my time. The road is very good. I can fully take advantage of this beautiful carpe of asphalt.

Par jpmottais - Publié dans : pamir2007
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Texte libre

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés